Dernière mise à jour :  16 octobre 2017

(1386-1946) Traces

Les lieux d'origine de François Frigon dit Lespagnol et de Marie-Claude Chamois

 

Le lieu d'origine de François Frigon dit Lespagnol, né vers 1649, que nous présumons être en France, nous est inconnu et, ce qui ajoute au mystère, le patronyme Frigon semble avoir disparu en France et n'y être que très peu présent dans les derniers siècles.

 

Par contre, le lieu d'origine de Marie-Claude Chamois, née le 8 janvier 1656, nous est bien connu. Elle est née dans la paroisse Saint-Gervais à Paris. La famille Chamois, vivait sur la rive droite, légèrement au nord-est du Palais Royal, aujourd'hui le Louvre.

 

De plus, la lecture du baptême catholique de Marie-Claude, 21 jours après sa naissance, montre que ses deux frères âgés de 7, et 5 ans, furent aussi baptisés. Signe évident, qu'à l'origine, cette famille était protestante (huguenote).

 

 

Pourquoi François Frigon dit Lespagnol quitte-t-il la France en 1665 ?

 

Nous n'avons aucune certitude concernant son origine et nous n'avons aussi aucune certitude concernant ses motivations à l'émigration en Nouvelle-France, si ce n'est l'attrait qu'exerce sur un jeune homme de 16 ans, un nouveau pays remplit de promesses et de liberté.

 

La France de cette époque n'offre probablement pas à François Frigon un avenir prometteur, alors qu'en contre-partie, la Nouvelle-France fait miroiter un emploi de trois ans comme engagé de Michel Peltier de Laprade. Par la suite, il pourra jouir de sa liberté et de son autonomie.

 

François quitte la France vers 1665, quatre ans après qu'une politique d'intolérance à l'égard des sujets protestants, est à nouveau mise en place en France par Louis XIV. Cette politique alimente la méfiance tant envers les Huguenots présents en France qu'aux descendants de convertis. Est-ce le cas de François?

 

Retour au début

Pourquoi Marie-Claude Chamois quitte-t-elle la France en 1670 ?

 

Marie-Claude avait 4 ans quand son père est décédé, en 1660.  Sa mère avait peu de considération pour elle, la laissant en guenille et ne l'inscrivant pas à l'école, selon ce qui fut mentionné au procès1 qu'elle intente contre sa mère en 1686. Entre 1660 et 1669, la famille déménage 3 fois. En 1669, Marie-Claude s'enfuit de la maison familiale et trouve refuge chez une dame Rivault dans son ancien quartier, avant qu'on l'inscrive comme « orpheline » à l'Hôpital de la Salpêtrière.

 

Depuis qu'elle est à la Salpêtrière, elle sait que le Roy de France paie les frais de voyage et offre une dot à celles qui acceptent d'aller fonder une famille en Nouvelle-France. Ce qui aide certainement à faire accepter qu'on l'envoie en ce pays lointain. L'attrait d'une vie nouvelle favorise aussi l'acceptation d'une brisure définitive avec l'environnement familier de Paris et vient atténuer la crainte du difficile voyage.

 

En mai 1670, Marie-Claude Chamois, 14 ans, part avec la cohorte des Filles du Roy et arrive à Québec vers le 31 juillet2.

 


NOTES:

  1. Voir à ce sujet les deux séries d'articles de Pierre Frigon4: dans l'onglet Bulletins / Articles / Première génération
    Marie-Claude Chamois, épouse de François Frigon, héritière d'Honoré Chamois
    Chronologie commentée du procès de Marie-Claude Chamois contre Jacqueline Girard
  2. Yves Landry, Les filles du roi au XVIIe siècle, Éditions Leméac, Montréal, 1992, p. 101, note 137 et p. 127.

Retour au début

D'où viennent donc les Frigon d'Amérique ?

 

Nous ne connaissons pas l'origine de François Frigon dit Lespagnol et plus globalement nous ne connaissons pas l'origine et l'histoire des Frigon d'Europe. Dès 1996, Raymond Frigon (1) publiait dans le bulletin Les Frigon une série de quatre articles, «D'où venait François Frigon dit l'Espagnol?», présentant: recherches, tradition orale, analyse des actes et suppositions. La recherche se poursuit.

 

Retour au début

Les recherches en Europe

 

C'est en continuité avec le travail de Raymond Frigon1 que Lucie Frigon Caron56 supervise, depuis le début des années 2000, des recherches en Europe. En automne 2004, elle débutait, dans le bulletin Les Frigon une série d'articles faisant état de ses trouvailles en France. Voir la série Des Frigon en France dans la section Bulletins / Articles sous Recherche de l'origine des Frigon et de leurs traces en Europe.

 

Ces recherches nous permettent maintenant d'affirmer que nous disposons de preuves de l'existence du patronyme Frigon en France, à différentes époques, et dans différents départements.

 

La plus vieille inscription du patronyme Frigon, remonte à l'année 1386, dans un document de la commune française de Senlis, sous-préfecture du département de l'Oise, en région Picardie, à quarante kilomètres au nord de Paris. Toutefois, cela ne certifie pas l'origine de l'ancêtre François Frigon dit Lespagnol. 

 

En plus de la France, on a retrouvé des traces de Frigan en Roumanie et en Albanie, des Fregon et des Frigon en Italie et des Frigg au Danemark. Ces patronymes sont-ils vraiment apparentés avec les Frigon, seule la recherche pourrait nous permettre de le savoir et ce sera pour bien plus tard. Actuellement, la recherche en Europe se concentre sur le patronyme Frigon.

 

Vous pouvez consulter les différents articles que Lucie Frigon Caron56 a publiés dans le bulletin Les Frigon. Exceptionnellement, vous y trouverez aussi les articles concernant l'acte de baptême de quatre Chamois, Henry, Philippe, Michel et Marie-Claude. Si vous avez de l'information à nous communiquer ou si vous voulez échanger avec Lucie;   webmestre@frigon.org

 

Retour au début

 

Bilan des recherches en Europe

Pierre Frigon, Senlis, Oise, France     Des Frigon en France

  • 1386-04-30:   élu pour le guet "levée de fonds" du Chatel de la ville de Senlis et chargé de récolter des fonds pour le mariage de la fille du Roy avec le Roy d'Angleterre   
  • 1388-1389-1398-1401-1402-1403-1407-1408: échevin à Senlis
  • 1400-02-28:   élu pour la réparation de la forteresse de Senlis
  • 1408-12-09:   un des gouverneurs de la ville de Senlis                                       

Famille Jean Frugon - Perrine Couaymes, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

Famille Maurice Furgon - Marie Huet, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

Toussainte Furgon,  Marcillé-Robert, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

  • 1572-08-02   promesse de mariage à Julien Coupvreux  

Mathieu Frigon, Lambesc, France

  • 1612-xx-xx   remariage de Jehanne Mallet qui fut sa conjointe

Marguerite Frigon, Barbentane, France

François Frigon dit Lespagnol, France

  • 1649-xx-xx:   origine inconnue, naissance vers 1649 

Marie-Claude Chamois et ses frères Henry et Philippe Michel, Paris, France

  • 1656-01-29:   baptême de Marie-Claude et de deux de ses frères
                                                                                                                               Retour au début du bilan

Jan Furgon, Domalain, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

Marie Frigon, Courmemin, Loir et Cher, France

  • 1660-03-13:   baptême de sa fille Marie Berthelin, fille de Pierre  

Jean Furgon, Bais, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

  • 1660-09-15:   naissance de sa fille Olive. Mère: Jeanne Maheust

Jan Furgon, Domalain, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

Marguerite Frigon,  St-Maurice-de-Gourgeois, Loire, France, 

François Furgon, Domalain, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

  • 1661-07-02:   mariage à Renée Huet. Son Père: Jan Furgon 

Claudine Frigon, Rhônes, France, 

Anne Frigon, Loire, Auvergne-Rhônes-Alpes, France, 

Marguerite Frigon,  Loire, Auvergne-Rhônes-Alpes, France, 

Jean Frigon,  Loire, Auvergne-Rhônes-Alpes, France, 

Famille Julien Frigon - Marie Roger, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

  • 1690-02-01:   naissance Julien Frugon, Visseiche 
  • 1692-04-11:   naissance Olive Frugon, Visseiche
  • 1693-07-01:   naissance Julienne Frugon, Bais, décès 1696-03-25, Bais
  • 1695-04-24:   naissance René Furgon, Visseiche                                                    

René Frigon, Bais, Île-et-Vilaine, Bretagne, France

Jan Furgon, Domalain, Île-et-Vilaine, France

Julien Frigon, Bais, Île-et-Vilaine, France

1697-10-15 Mariage de Anne Frigon (Thomas et Françoise Parice) de Etienville, Manche, Normandie, France et Pierre Leridier (Jacques et Marguerite Olivier)

Famille Jacques Frigon - Marie Robineau, La Rochelle, France

  • 1707-07-24:   naissance Charles Frigon
                                                                                                                         
     Retour au début du bilan

Jeanne Rose Frigon, Marseille, France

1722-04-09 Mariage de Marie Chouvet (Jean Chouvet et Marguerite FRIGON), et Antoine Court, Arles, France

Charles Frigon, Cher, Centre-Val de Loire, France

Famille François Frigon - Marie Bérangé, Blanquefort, Gironde, France

1760-04-15 Mariage de Jean Frigon à Blanquefort, Gironde, France  ??

1768-11-05 Décès de Jean-Pierre Frigon à Rochefort, Loire-Atlantique, France

1772-01-29 Décès d'Andrée Frigon à Louvigné-de-Bais, Île-et-Vilaine, France
 1779-05-03 Naissance de Joseph Jean Baptiste Frigon à Saint-Raphaël, Var, France
1790-06-25 Mariage de Magdelene Frigon et Matthieu Archias à Donzère
1807-04-28 Mariage de Elisabeth Frigon et Etienne Prouveze, Nîmes, France
1814-02-14 Décès de Louis Frigon dans le Loir-et-Cher, France
1816-05-13 Mariage de Marie Frigon à Nîmes, Gard, France
1823 Mention d'Elisabeth Frigon, veuve pensionnée, France
1876 Recensement de Jean-Baptiste Frigon à Sainte-Savine, Aube, France  
1919 Baptiste Frigon, Cimetière Communal de Pouzilhac, France
1946 Antoinette Frigon (née Teissier), Cimetière Communal de Pouzilhac, France
toponymie   Une rue nommée Fringon en France près de l'Espagne! (Source: Benoît à Pierre4, 205-08-18),